Tout le monde fait des sauvegardes … ou presque.

Au final, c’est une chose qui est souvent négligé par les entreprises. Ce n’est qu’enfoncer des portes ouvertes de le dire mais il faut le dire.

Il y a 5 erreurs classiques avec les sauvegardes. Les voici:

  • Ne pas faire de sauvegarde.

C’est bête, mais c’est la chose qui revient le plus souvent:

« ah non, je n’ai pas fait de sauvegarde ».

Pas besoin de développer !

  • Ne pas vérifier ses sauvegardes.
Combien de fois nous entendons: « j’ai la sauvegarde du 12, mais je n’arrive pas à relire le fichier. »
Vérifier ses sauvegardes, c’est être sur qu’en cas de besoin, le fichier est lisible. C’est être sur que l’application qui a sauvegardé a toutes les données et métadonnées pour reprendre son exécution.
Par exemple, ca ne sert à rien de faire une sauvegarde de /var/lib/mysql avec rsync si les tables sont en InnoDB.

  • Ne pas suivre ses sauvegardes.
Suivre ses sauvegardes, c’est juste vérifier qu’elles sont bien lancées, et qu’elles continuent de tourner à intervalles réguliers. Si elles ne sont plus exécutées depuis 2 mois, et que personne ne le sait, vous courez à la catastrophe !
On peut survivre facilement à la perte d’un jour de sauvegarde de temps en temps. Mais pas d’une semaine ou d’un mois complet ! Dès le premier échec, il faut intervenir pour rétablir le processus de sauvegarde.

  • Sauvegarder sur des supports fragiles.
Je passe la sauvegarde sur CDROM (durée de vie 3 à 5 ans)…
Les disques durs ont un MTBF entre 5 et 7 ans pour des disques grands publics. A titre personnel, j’ai tenté la sauvegarde sur clef USB… J’ai grillé 3 clefs en 1 mois.
Vos données doivent être sur un support qui dure aussi longtemps que vos données. Ou sur des supports tolérants à la panne. Donc dupliqués, donc surveillés.

  • Tout sauvegarder de la même manière.
Pour reprendre le point précédent, si je sauvegarde toutes mes données sur des CD… je perds toutes mes données en même temps.
Peut-être qu’il y a des données que je peux mettre sur des CD, peut être que d’autres doivent être sauvegardées sur d’autres supports !
Des données peuvent être sur disques avec une copie sur bandes magnétiques à la banque !
Selon le volume, le coût du stockage, le temps nécessaire pour restaurer les données, des stratégies différentes doivent être mises en place.